Blog

La tendance financement participatif

Le financement participatif ou crowdfunding s’est imposé comme un nouveau mode de financement et connaît un développement important ces dernières années. Il couvre de plus en plus de domaines (prêt aux entreprises ou aux particuliers, financement de start-ups, pré-ventes, etc.). Cependant, cette notion technique n’est pas de toute simplicité. Petit point d’éclaircissement.

Visuel-global-article-blog

Le financement participatif, qu’est-ce que c’est ?

Le financement participatif ou crowdfunding, pouvant se traduire par « financement par la foule », est un mode de financement récent. Il permet de récolter des fonds auprès d’un large public dans le but de financer un projet. Le système de crowdfunding s’appuie sur une base digitale et se présente sous différentes formes : le don, le don avec contrepartie, le prêt et l’investissement en capital.

La diffusion du crowdfunding aux quatre coins du globe se doit principalement au développement des médias sociaux. Aujourd’hui, les plates-formes de crowdfunding ont un impact social et économique et bouleversent les codes traditionnels. Que le projet soit musical, immobilier, entrepreneurial ou culturel, tous ont leur place dans le domaine du crowdfunding.

Petite histoire : en France, la première campagne de crowdfunding a été lancé en 2004 par deux jeunes producteurs et entrepreneurs pour la production de leur film “Demain la veille”.

Les différentes formes de financement participatif

Les différentes formes de financement participatif sont les suivantes :

Visuel1blog

Crowdgiving

C’est le cas dans lequel une personne donne une somme sans rien attendre en retour. C’est un don. C’est généralement le mode de financement propre aux actes associatifs, mais aussi aux projets personnels.

 

Visuel-pour-blog-2-2

Don avec contrepartie

C’est le cas dans lequel une personne donne une somme en échange d’une récompense. Il existe deux formes de récompenses :

– Le cadeau, défini par avance
– Le pré-achat : la campagne de financement sert alors à financer la production d’un objet encore à l’état de prototype

Visuel-blog3

 

Crowdlending

C’est le cas dans lequel une personne prête une somme pour financer le projet. La somme qu’elle prête lui sera rendue (avec ou sans intérêt) :

– Prêt solidaire : sans intérêt
– Prêt rémunéré : avec intérêt

 

Crowdequity

Visuel-blog4
C’est le cas dans lequel une personne investit dans le capital d’une société. L’investisseur peut prendre des parts directement dans l’entreprise cible ou par l’intermédiaire d’une holding représentant l’ensemble des investisseurs auprès de l’entreprise cible. L’investisseur est rémunéré à la sortie de son investissement souvent par rachat des parts (entre 3 à 5 ans) et, en fonction du projet, par des dividendes intermédiaires. C’est le mode de financement utilisé par Kwenzi.

 

Le crowdfunding apparaît donc comme une nouvelle méthode de financement et d’investissement. Des projets non finançables par les canaux traditionnels sont rendus possibles grâce au financement par la foule. Côté investisseurs, le crowdfunding offre de nouvelles perspectives d’investissement, par exemple dans des start-ups innovantes, dans des projets culturels, et bientôt dans de l’immobilier locatif local, avec Kwenzi.

Que pensez-vous de ce mode de financement ? Avez-vous déjà contribué à un projet ? N’hésitez pas à donner votre avis sur le sujet !

Vous connaissez sûrement quelqu'un que ça va intéresser…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn